Recettes

Le Miam Ô Fruit

Vous sentez peut-être que votre classique (et bien aimé) café/pain/beurre/confiture n’est pas le petit déjeuner le plus sain de l’histoire… Pourtant vous avez du mal à en changer.
Et c’est souvent parce que vous ne savez pas quoi manger d’autre. Vous avez aussi parfois peur de changer vos habitudes, vous craignez d’avoir faim dans la matinée. Ou tout simplement de ne pas avoir autant de plaisir, en délaissant ces goûts de toujours intimement imprégnés dans chacune de vos papilles…

le miam ô fruit, alternative au classique pain, beurre, confiture.

Eh bien bonne nouvelle : le Miam Ô Fruit va non seulement régaler votre palais de fin gourmet, entretenir votre santé mais aussi vous donner une belle énergie pour toute la matinée !

En fait, c’est à France Guillain (navigatrice célèbre qui s’inspire des recherches scientifiques dans le domaine de la santé pour proposer des méthodes de santé naturelles : bains dérivatifs, alimentation saine, utilisation de l’argile…) que l’on doit cette recette du Miam Ô Fruit. Il est une évolution de la fameuse « Crème Budwig » de Katherine Kousmine, médecin qui apporta sa pierre à la recherche contre le cancer dans la 2ème partie du XXe siècle. Mais contrairement à son ancêtre, le Miam, lui, est sans céréale et sans produit laitier. Quand nous savons que ces deux types d’aliments sont délétères pour notre muqueuse intestinale, c’est donc une évolution dans le bon sens que nous propose France Guillain.

Observons cette recette et ses bienfaits d’un peu plus près…

Les bienfaits du Miam Ô Fruit

fruits frais du miam ô fruit - Mélanie Mordogan

Que de bons macro et micro nutriments !

Composé de fruits frais, de graines et d’oléagineux, ce petit déjeuner est complet et très nutritif. Je ne parle pas là de calories mais de nutriments essentiels à vos cellules et au bon fonctionnement de votre organisme (vitamines, minéraux et oligoéléments). Et le fait qu’il soit cru apporte des enzymes digestives qui améliore la digestion et l’assimilation de ces nutriments. Si vous le consommez quotidiennement, vous verrez donc très vite des effets positifs sur vote peau, vos cheveux, vos os grâce à une reminéralisation générale et peut-être aussi un changement de silhouette. (Qui dit mieux ?)

La banane écrasée et oxydée va transformer son amidon en protéines végétales. Elle va en plus vous apporter du potassium favorisant l’équilibre acido-basique tout en évitant la rétention d’eau. Et pour couronner le tout, elle est riche en tryptophane, précurseur de la sérotonine, ce neurotransmetteur qui joue le rôle d’antidépresseur !

La vitamine C du citron, elle, permettra à l’huile émulsionnée d’être débarrassée des radicaux libres qu’elle peut capter dans l’estomac. Elle pourra alors redevenir vierge pour être absorbée dans les intestins et nourrir vos membranes cellulaires composées à 40% de lipides.

Le sésame contient 975 mg de calcium pour 100g, (contre 125 mg pour 100g pour le lait de vache…). De plus le calcium animal est absorbé à 30% alors que le calcium végétal l’est entre 50% et 75%. Vous êtes rassuré.e.s ?

Quant aux antioxydants largement présents notamment dans les fruits frais, variés et colorés, et les oléagineux, il exercent un rôle dans la prévention contre le vieillissement, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies neuro-dégénératives…

Des acides gras de qualité

Grâce aux graines, oléagineux et à l’huile, le miam est riche en bons lipides qui sont indispensables à une bonne santé.
L’huile de colza est très équilibrée avec un bon rapport entre acides gras essentiels omégas 3 et 6. Les graines de lin sont une excellente source d’omégas 3.
Ils nourrissent à la fois votre cerveau et votre système nerveux tout en préservant le système cardiovasculaire.

Une digestion facile

Le miam ô fruit est très digeste à condition de respecter les ingrédients et la technique de préparation. Mais aussi et essentiellement, en mastiquant chaque bouchée émulsionnée avec la salive. C’est une règle d’or à respecter et à cette condition, la digestion est très facile.
Vous n’allez pas vous sentir lourd.e mais au contraire vitalisé.e, disponible et ceci pendant de nombreuses heures après le repas. Il faut bien entendu ne rien consommer d’autre avant, ni après (ni pain, ni biscuit, ni céréales…).
La banane écrasée et oxydée va, en plus, réparer votre flore intestinale. Et qui dit « flore équilibrée », dit « digestion facilitée ».

Il vous empêche de manger tout le reste…

C’est une réalité. S’il remplace des céréales industrielles accompagnées de lait de vache, des viennoiseries, des biscuits, du pain/beurre/confiture, ou du pain de mie avec de la pâte à tartiner, alors oui, ce changement est un bénéfice immense pour votre santé.

Si je vous dis de choisir l’aliment le plus bénéfique pour vous, vous saurez choisir entre une pomme et un croissant, une salade composée et un hamburger/frites ou même des bonbons et une poignée d’amandes… Parce que vous savez profondément ce qui est bon pour vous. Eh bien vous avez là, l’alternative à vos mauvaises habitudes alimentaires. Vous avez le choix.

Ainsi donc, le fait de ne plus manger tous les aliments qui surchargent votre organisme au quotidien, et de les remplacer par d’autres aliments bruts, naturels et sains est un changement radical et bénéfique à court et long terme!

La recette du Miam Ô Fruit

Le miam Ô Fruit en vidéo

Les ingrédients du Miam Ô Fruit :

  • 1/2 banane
  • 2 c à s d’huile de colza
  • 2 c à s d’un mélange (à part égale) de graines de lin et de sésame moulues
  • le jus d’1/2 citron frais pressé
  • des fruits de saison variés au choix entiers ou en morceaux
    (pomme, poire, kiwi, raisin, pêche, abricot, mangue, myrtilles, fraises, figue, ananas, cerises, fruit de la passion…)
  • 1 c à s de graines et/ou oléagineux broyés, concassés ou entiers
    (noix, amande, noisette, cajou, noix du brésil, de macadamia, graines de tournesol, de courge, de chia…)
ingrédients du miam ô fruit - Mélanie Mordogan

Vous pouvez accompagner votre Miam d’un thé vert ou d’une infusion.
Selon France Guillain, les seuls ingrédients que vous pouvez ajouter sont du miel ou du pollen.
Mon avis : le miel ajouté au sucre des fruits augmenterait trop la charge glycémique de ce repas et pourrait engendrer une hypoglycémie dans la matinée.

Attention ! CE QU’IL NE FAUT PAS METTRE DANS LE MIAM Ô FRUIT :
– des fruits séchés, en conserve ou surgelés
– des agrumes : orange, pamplemousse, mandarine, clémentine…
– du melon ou de la pastèque (tout comme les agrumes, ce sont des fruits qui se consomment seuls)
– du jus de citron en bouteille.

La fabrication du Miam Ô Fruit :

Dans une assiette creuse,
– écraser la demi-banane en la pilonnant à la fourchette jusqu’à ce qu’elle soit liquide et fonce légèrement,
– verser l’huile de colza et émulsionner à la fourchette comme une mayonnaise,
– ajouter les graines de lin et sésame broyées, mélanger,
– pressez le jus du demi-citron, mélanger,
– couper les fruits par dessus en petits morceaux,
– ajouter enfin les oléagineux.

Dégustez ! en mastiquant lentement et en ensalivant chaque bouchée…
C’est très important, car cette mastication alliée à l’amylase salivaire (enzyme digestive présente dans votre bouche), vont permettent de bien digérer puis assimiler tous les nutriments de ce plat.

Prêts à changer vos habitudes ?

fraises du miam ô fruit - Mélanie Mordogan

Vous savez maintenant tout sur la recette du Miam Ô Fruit.
Il suffit de goûter à sa fraîcheur, sa légèreté, et tous ces fruits délicieux pour réaliser que le petit déjeuner classique fait pâle figure devant cette explosion de saveurs.
Et à celles et ceux qui objecteraient un temps de préparation trop long, rassurez-vous. Celle-ci ne prend que quelques minutes, quand vous aurez pris l’habitude! Avec vos pots de graines et d’oléagineux préparés à l’avance, c’est un jeu d’enfant.

Il est parfois difficile de sortir des sentiers battus, de lâcher ce que l’on aime et que l’on connaît. Mais posez-vous la question, quel est le meilleur carburant pour mon corps ?
Essayez-le, je suis sûre que vous allez l’adopter ! Et ce pour le plus grand plaisir de votre organisme qui se sentira profondément nourri et vitalisé !

En fait, je le conseille souvent à mes consultant.e.s en entretien de naturopathie, si c’est un petit déjeuner qui leur est adapté, bien entendu.
Et je sais que ce simple changement du matin est le début d’une évolution de leur alimentation. Elle les mènera, pas après pas, vers une meilleure santé et c’est tout le but de cette proposition !

Et vous, vous commencez quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *