Recettes

Le tartare d’algues

Tartare d'algues Melanie Mordogan naturopathe

Le tartare d’algues, cela vous tente ? Vous aimez les algues ?
Leur goût peut paraître fort ou particulier pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’en consommer.
Cependant lorsque nous commençons à les apprécier, nous faisons non seulement plaisir à notre palais, mais nous nourrissons profondément notre organisme par la même occasion.
Oui, les algues sont des trésors nutritionnels, elles sont un véritable aliment santé !

Tartare d'algues Melanie Mordogan naturopathe

Des protéines

Les algues sont riches en protéines et elles contiennent tous les acides aminés essentiels. C’est donc un aliment intéressant pour les végétaliens, qui ont tout à gagner à les introduire dans leur alimentation régulièrement.

Le nori par exemple, algue utilisée pour confectionner les makis, contient 36% de protéines, ce qui est énorme (plus que la viande, les oeufs ou le tofu)! La dulse et la laitue de mer en contiennent de 17 à 20%.
Alors certes, nous ne mangeons pas 100g d’algues au cours d’un repas, mais cela constitue un bon complément protéique, notamment pour diminuer les acides gras saturés qui accompagnent les protéines animales.

Des micronutriments

Vitamine B, vitamine C, vitamine A, zinc, cuivre, magnésium, manganèse, calcium, iode, fer, antioxydants… qui dit mieux ?
Tous ces micronutriments sont indispensables à notre équilibre physiologique et renforce notre système immunitaire.
Hors notre alimentation moderne est appauvrie en ces précieux nutriments, c’est donc un bon moyen d’en apporter et d’éviter d’avoir recours à des compléments alimentaires qui seraient moins biodisponibles.

Les algues contiennent aussi des omégas 3, qui, entre autres, nourrissent notre système nerveux, notre cerveau, et protègent notre système cardiovasculaire.
Ils sont sous forme de EPA et DHA, ce qui permet aux végétaliens de profiter de leurs bienfaits tout en évitant de consommer les poissons gras qui en contiennent.

N’oublions pas les fibres, dont les algues sont riches, et qui participent à notre transit ainsi qu’à l’équilibre de notre flore intestinale.

Tartare d'algues Melanie Mordogan naturopathe

Recette du tartare d’algues

Vous pouvez manger des algues fraîches ou sèches (déshydratées).
Vous pouvez les ajouter à vos plats en assaisonnement et sans être chauffées pour garder toutes leurs vertus. Les saupoudrer sur les salades ou du riz, faire des makis, ou encore sous forme de tartare.

Voici donc une recette simplissime, rapide et délicieuse, qui pourra vous permettre de consommer des algues et de profiter de ces concentrés nutritionnels.

Cela prend 1 minute chrono !

  • Mettre 1 tasse d’algues sèches à réhydrater avec 1/4 de verre d’eau.
    J’ai choisi « la salade du pêcheur » qui contient de la dulse, de la laitue de mer (ou ulve) et du nori.
  • Mixer dans un robot :
  • 1 échalote
  • 6 cornichons
  • 2 c à soupe de câpres
  • 1 gousse d’ail
  • 125 ml d’un mélange d’huile de sésame, de colza et d’olive (cette quantité d’huile permettra de conserver le tartare)
  • 1 c à soupe de vinaigre de cidre
  • Ajouter les algues réhydratées et mixer brièvement, le but étant de ne pas trop hacher les algues.

C’est prêt !

Vous pouvez l’utiliser en tartinade en agrémentant selon vos goûts : concombre, tomate, graines germées…

Tartare d'algues Melanie Mordogan naturopathe

Bon appétit et à très vite pour une nouvelle recette santé !

Mélanie Mordogan, naturopathe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *